«

»

Candy Crush : the trap of addiction

candy-crush_addiction_01bCandy Crush : Le vrai piège de l’addiction se referme sans bruit sur déjà plus de 15 millions de joueurs devenus accros sans même se rendre compte. Le jeu le plus dangereux qui rapporte une fortune à leur concepteurs.

Candy Crush rapporte plus de 550.000 dollars par JOUR à ses créateurs. C’est le jeu le plus téléchargé sur les plateformes Apple Store et Google Play.
Le piège se referme quand le joueur bloqué, décide de dépenser 99 centimes pour racheter des vies. Car 99 centimes, ce n’est pas grand chose.
Comme Ashley Feinberg a fait au début , puis s’est finalement rendu compte qu’elle avait dépensé plus de 230 dollars en un seul mois. Et les cas de échecs scolaires, licenciements, divorces sont de plus en plus nombreux.
Les joueurs sont pris dans le piège infernal et ne se rendent même pas compte.
Lucy Berkley a perdu son emploi car elle est devenue accro à ce jeu. Des adeptes, de plus en plus nombreux grignotent de leur temps, au travail, au lycée, et l’histoire se répète à la maison, certains délaissent la vie familiale et préfèrent jouer.
Le Dr Laurent Karila addictologue à l’hôpital Paul Brousse (Paris) tire la sonnette d’alarme sur le piège de la perte de tout contrôle de plus en plus fréquent. Un vrai phénomène de société.

En attendant, les créateurs du jeu se frottent les mains …
130 millions d’utilisateurs à travers le monde, la grande partie est accro à ce jeu et n’arrivent plus à en sortir.

Candy Crush brings more than $ 550,000 per DAY to its creators. This is the most downloaded game on the Apple Store and Google Play game platforms .
The trap closes when the player off, decides to spend 99 cents to buy more lives. For 99 cents , it’s certainly not much.
As Ashley Feinberg did at first, then finally realized that she had spent over $ 230 in one month. And cases are more and more  numerous.
Players are caught in a vicious trap and did not even realize .
Berkley Lucy lost her job because she became addicted to this game. Adepts , more and more nibble their time at work, at school, and history repeats itself at home, some abandoning family life and prefer to play .
Dr. Lawrence Karila addictologist the Paul Brousse Hospital ( Paris ) takes the alarm about the trap of loss of control more and more frequent.

Meanwhile, the game’s creators are rubbing their hands with pleasure.
130 million users worldwide, the majority is addicted to this game and no longer able to stop.

candy-crush_addiction_01b


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>